Flexografie:

La Flexografie est toujours utilisée principalement pour les emballages, à l’origine, on parlait d’impression d’encre à aniline, puisque dans les premiers stades de la flexographie, on utilisait le colorant d’encre aniline; actuellement elle est utilisée même pour des productions plus impegnative grace aux améliorées caractéristiques des composantes employés, aussi bien être utilisé uniement à autres techniques de presse, comme par exemple les quotidiens. La matrice est L’impression en relief, souple, doux et enroulé sur un cylindre. La presse est directe: le cliché transfère l’encre directement au support à imprimer, grace à une légère compression exercée d’un cylindre de pression (kiss printing ou même dite « l’imprime a bisou »).
La colorisation est appliquées avec un rouleau d’acier ou céramique (nominer rouleau Anilox) que se charge d’encre avec deux différentes systèmes: le premier système étulise un moyen d’un encrier plein d’encre liquide, pendant qu’une lame (raclette) enlève l’excès d’encre sur la superficie du roulement, en mode analogue depand de la quantité volu pour la presse à Héliogravure;
le second système étulise un moyen d’un rouleau gommé que, outre chercher l’encre dans un bassinet et le trasférer, il fait le role d’un spatolateur sur le roulement anilox qui est à contacte avec le tombour, tournant à une vitesse inférieure.

La Héliogravure:

L’héliogravure (ou) est une procédure d’impression directe et rotatif(L’héliogravure est un procédé d’impression en creux (alvéoles) par lequel l’encre est transférée directement depuis le cylindre métallique (cuivre) gravé vers le support. Le cylindre est gravé mécaniquement, à l’aide d’un diamant ou le laser. La taille et/ou la profondeur des creux (alvéoles) va déterminer une trame plus ou moins dense et donc une intensité de couleur plus ou moins importante.) L’encre est transférée sur le papier à travers une des cellules du système modulaire . de profondeur différente des autres cellules sont profondes, plus abondante sera l’encre qui peut contenir et le plus sombre de la presse : c’est la principale raison de la brillance de l’impression hélio. l’encre, en fait, ne sont pas pressé (typographie) ou imprimé à rebondir (offset), mais pris dans le papier tout en conservant les caractéristiques de brillance et d’opacité.

La forme encré passe directement l’encre sur le support à imprimer et pressé par un rouleau libre recouvert d’une épaisse couche de caoutchouc ou de gomme (à son tour comprimé, à certains moments, à partir d’un cylindre en acier). La forme encrée est constituée par un cylindre métallique recouvert d’une fine couche de cuivre sur laquelle influe sur le sujet à imprimer. Les zones gravées sont encrés par un conduit d’encre (parfois équipé de rouleau encreur) et l’encre en excès est enlevé par une lame (nommé racle). Après cette phase, le rouleau gravé décharger l’encre pour décalcomanie, directement sur le substrat à imprimer. L’encre liquide de l’impression en héliogravure est généralement constitué de solvants volatils tels que le toluène, mais sont également utilisés dans des encres à base d’eau avec des résultats satisfaisants. Compte tenu de l’utilisation généralisée de l’impression hélio même sur carton, l’industrie des encres a pris des dispositions formulations adaptées aux besoins particuliers qui peuvent avoir certains emballages, en particulier la nourriture. Il est très rare de trouver des machines d’impression en héliogravure que, structurellement, par rapport aux machines offset, qui se différencient entre eux par le principe de l’impression.


ILS NOUS ONT CHOISIS